Humble supplique des hommes libres de Sorabe à S.A.P Frédéric de Lusance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Humble supplique des hommes libres de Sorabe à S.A.P Frédéric de Lusance

Message  Soh l'Ancien le Lun 4 Fév - 22:11

Sorabe rentrait dans le monde.

L'assaut donné par les marins sorabes contre le paquebot zollernois avait jeté un coup de projecteur sur l'ile. Ce coup-là n'avait pas été loin d'être fatal à l'orgueilleuse principauté mais le miracle avait eu lieu. Et si le Prince-Amiral avait prétendu que ses négociations et ses fiers emphases sur la scène micromondiale avait évité la ruine complète de l'ile, les Grands Capitaines, très prisés de géopolitique et d'actualités micromondiales, avait clairement identifié les raisons du miracle, qui tenait à la mésentente des membres de la Triple-Alliance plus qu'aux communiqués enflammés du Palais-Mitau.

Les élections s'étaient tenus comme de coutume dans l'indifférence générale. Le Prince et les Grands Capitaines méprisaient cette assemblée de singes bavards sans pouvoir. Pourtant, cette fois-ci, les Grands Capitaines n'avaient pas manquer de dire à leurs hommes : Votez bien.

Et la Sorabe avait voté. Un peu angoissé, le peuple libre avait choisi de porter à l'assemblée les hommes qui semblaient le plus compétent pour gérer la menace d'anéantissement venu du Nord. Les hommes s'étaient portés vers les modernistes, qui se disaient prêt à négocier avec le Belondor pour éviter de trop grandes pertes. Les traditionalistes avaient tenu le discours habituel, à peine adapté aux événements. Le Continent Nord est loin, jouissez sans entrave, rien ne nous menacera jamais, tournée générale pour tout le monde

Aussi, ce jour-là, les députés de l'Assemblée des Sorabes libres s'étaient réunis pour exercer le seul droit octroyé sous Charles Ier ; le droit d'adresser des suppliques et des requêtes au maitre de la Sorabe, Frédéric Ier. Ce dernier, d'ailleurs, en signe de son indifférence, ne s'était même pas donné la peine de présider cette séance. Quel était l'intérêt, si ce n'était perdre deux heures de son temps pour recevoir les mêmes flatteries serviles de la part des têtes d'œuf.
avatar
Soh l'Ancien

Messages : 7
Date d'inscription : 23/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Humble supplique des hommes libres de Sorabe à S.A.P Frédéric de Lusance

Message  Soh l'Ancien le Lun 4 Fév - 22:28

Soh l'Ancien, leader de la faction moderniste, monta sur l'estrade, face au siège vide du Prince-Amiral. L'ancien envoyé extraordinaire en Krassland avait le cœur qui battait la chamade ... Avait-on déjà vu l'Assemblée s'opposer ainsi au Maitre ?

Sire,

La Providence nous a donné un Prince. Frédéric Ier de Lusance, Prince-Amiral de Sorabe est le meilleur des Rois. Le caractère tout sorabe de notre souverain, allié à son génie, sa témérité et son souci du peuple garantira à notre pays son statut de grande puissance.

Cependant, il est des inquiétudes qui s'exprimeront par ma voix. Sire, la nation a cru bon de nous charger de vous faire savoir humblement qu'elle s'inquiète des possibles décisions qui sont prises en la capitale belondaure à l'instant où j'ose m'adresser à votre personne. Il semble probable que nos ennemis, que les démons les emportent, se décide à une attaque massive contre notre très belle et très puissante ile. La flotte belondaure aurait facilement été écrasé par nos valeureux Capitaines, mais force est de constater, que malgré la très grande habileté de nos Capitaines, nous ne soyons en mesure de repousser les flottes combinés du Zollernberg, d'Edoran et du Belondor.

Aussi, Sire, nous vous supplions humblement : Faites la paix ! Le salut de la nation et le souci de votre peuple l'exige. Une guerre dévoreuse de vies, de talents et de braves barins n'épargnera ni votre couronne, ni l'indépendance de notre patrie. Aussi, nous osons vous supplier ! Nos maux sont à leur comble, la patrie est en danger ! Le devoir vous le commande, faites la paix pour assurer la survie de la nation.

Nous nous constituons de votre Altesse Princière les plus zélés serviteurs et nous nous battrons comme les meilleurs de ses sujets pour sa Couronne et pour la Patrie.


Il y eut un silence dans l'Assemblée. On passa aux votes. Trente députés, désireux de ne pas se faire remarquer plus en commentant la déclaration de Soh l'Ancien, votèrent en faveur du texte. La peur de voir l'ennemi assaillir leurs demeures leur donnaient des ailes.

Enfin l'adresse fut expédié au Prince.
avatar
Soh l'Ancien

Messages : 7
Date d'inscription : 23/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Humble supplique des hommes libres de Sorabe à S.A.P Frédéric de Lusance

Message  Frédéric Ier de Lusance le Lun 4 Fév - 22:46

Le Prince-Amiral eut peine à en croire ses yeux. L'adresse qu'il tenait entre les mains le rendait furieux. D'abord, parce qu'elle était une contestation de son pouvoir, ces imbéciles de bavards osaient lui donner des leçons de gouvernement. Et ensuite, parce qu'elle était pleine de vérité et de lucidité.

La première chose qui importait à Frédéric Ier était de ne point partager son pouvoir. Les quelques Grands Capitaines présent l'assurèrent de leur soutien et proposèrent d'apprendre le respect aux députés à coup de baïonnette.

Pour autant, Frédéric n'était pas Prince-Amiral par hasard. Il n'agissait jamais sous l'emprise de la colère. Il châtiait les rebelles à son autorité mais savait reconnaitre un conseil lorsqu'il était bon.

Il dicta sa réponse à une jeune femme, mi-secrétaire mi-amante.

S.A.P Frédéric de Lusance, Prince-Amiral de Sorabe, Grand-Amiral de tous les Océans du Micromonde, aux députés de l'Assemblée des Hommes libres de Sorabe.

Bande de pleutres ! Vous en valez pas mieux qu'un skotinèque, votre vocabulaire n'est pas celui d'un fier sorabe. Ma flotte est invaincue, mon peuple puissant, mon image à travers le micromonde réhaussé, mes États ne sont pas au bord de la ruine, et vous ne me verrez jamais perdre ma couronne. J'ai moult moyens de riposter et je n'ignore rien de ce qui se trame chez l'ennemi. J'ai la situation bien en main idiots !
Vous n'êtes que des scribouillards, vous n'êtes pas les députés de la nation, mais les restes modernes de nos antiques conseils de piraterie, retournez à vos livres et ne doutez plus du génie de votre souverain. Remerciez plutôt sa magnanimité qui l'empêche de vous jeter en prison !

Une fois le texte rédigé, le Prince commenta pour son conseiller le docteur Ligenz.

- Je vais communiquer avec les belondaures. Quant à vous, ma belle Sophie, retournez dans ma chambre, déshabillez-vous et attendez moi !
avatar
Frédéric Ier de Lusance

Messages : 65
Date d'inscription : 01/10/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Humble supplique des hommes libres de Sorabe à S.A.P Frédéric de Lusance

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum