Audience avec la mission diplomatique valdiske

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Audience avec la mission diplomatique valdiske

Message  Petя Vassiliev le Mar 2 Avr - 9:09

Les krassjeeps arrivèrent en trombe au palais Mitau, rebondissant sur les routes mal entretenues. Les diplomates et leurs gardes du corps se dégagèrent des sales pattes des gros bras sorabes. Plusieurs caisses étiquetés "documents administratifs" furent débarqués par les valdiskes au sein du palais princier.
Vassiliev s'en fut en avant de la délégation pour saluer Son Altesse Princière Frédéric 1er.


- Votre Altesse, merci de nous accueillir en votre belle île ensoleillée.

Vous n'êtes pas sans savoir que nous sommes en très bons termes avec la puissance krasslandaise et que nous cherchons à développer nos liens diplomatiques avec la nation sorabe amie. Notre nation, nouvellement émancipée du joug zollernois, ne peut être que logiquement favorable à vos revendications d'une totale indépendance face aux puissances impérialistes du nord. Nous souhaiterions donc demander à votre altesse l'autorisation d'implanter une mission diplomatique près votre gouvernement.

En sus, nous avons des intérêts maritimes que nous souhaiterions développer en mer Océane. Nous aimerions voir nos navires militaires et civils naviguer sans risquer d'attaque pirate de la part de vos hommes. Les puissances impérialistes y réfléchiront à deux fois avant de vous attaquer en cas de présence dans les eaux sorabes de navires de guerre sorabes, krasslandais et valdiskes.
Nous aimerions également pouvoir développer des activités de pêche industrielle dans vos eaux qui profiteraient à votre population, puisque le produit de la pêche serait débarqué et mis en conserve à Lusance.

Pour se faire pardonner cette longue tirade, le diplomate valdiske n'oublia pas les bonnes manière sorabes. Il appela ses adjoints pour faire amener deux grosses caisses de "documents administratifs".


- En guise de bonne volonté, voici un cadeau de notre gouvernement : deux caisses de notre meilleure vaudka, cuvée du gouvernement.

Visiblement les diplomates avaient été briéfés sur le caractère des gardes sorabes. On avait donc dissimulé l'alcool sous une fausse appellation pour s'assurer que les bouteilles parviennent intactes au dirigeant insulaire.



avatar
Petя Vassiliev

Messages : 14
Date d'inscription : 01/04/2013
Localisation : Ambassade du Valdisky à Lusance

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Audience avec la mission diplomatique valdiske

Message  Frédéric Ier de Lusance le Mar 2 Avr - 17:57

Frédéric Ier de Lusance, seigneur de Lusance, Prince de Sorabe et Grand-Amiral de tous les Océans du Micromonde considérait avec agacement les imbéciles qui avaient laissés rentrer dans sa belle demeure ces énergumènes-là. Tout cela commençait à échauffer ses oreilles et à donner raison aux traditionalistes de l'ile.
La fier et indomptable Sorabe devenait désormais une Principauté petite bourgeoise et policée. On voyait tous les jours des diplomaties arriver en Sorabe, hisser benoîtement un drapeau blanc, demander à rencontrer des officiels et tutti quanti. Port-Princier faisait autrefois glacer d'effroi tous les honnêtes marins du micromonde, aujourd'hui, n'importe qui accostait. Port-Princier devenait un hall de gare pour diplomates asexués.


- Foutre cul de nonne. Vous commencez à m'agacer bande de bouseux du Nord. Je vous en ficherais moi des relations diplomatiques, des émancipations. Je n'en ai rien à foutre de votre émancipation, du merksisme, des "impérialistes" du Nord. Non mais franchement, vous avez vu vos gueules et vos cravates ridicules ? Savez-vous au moins à qui vous parlez ? Comme si j'avais besoin de vos services pour me défendre. Foutu cons, vous savez où vous êtes ? Vous prétendez ouvrir votre petite échoppe ? Mais vous ne pensez que nous ne savons pas pêcher, foutre cul de nonne ? Vous n'êtes pas à Zozolulu, je n'ai que faire de votre amitié, je me fiche comme de mon premier goupillon de la Valdisky. Je ne sais même pas où vous êtes, vous n'êtes qu'une bande de russlaves mal dégrossis ayant tués leurs nobles et leurs prêtres.
J'ai cassé plus de prêtres que vous, je suis le premier Amiral de ces mers, et votre quincaillerie ne m'intéresse pas, tas d'imbéciles.

Derrière le Prince-Amiral, quelques Grands Capitaines souriaient. Toute l'ile savait, en effet, que ce corps-là penchait vers les traditionalistes. Avisant les caisses de "documents administratifs", Frédéric en tira une bouteille.

- Ah, évidemment, bande de singes, vous ne pouviez pas être original. L'on vient m'offrir des bouteilles, toujours des bouteilles. Sans doute espère t-on amadouer le sauvage ? Mais pourquoi me prend-on pour un alcoolique ?

Alors qu'un membre de la délégation osa timidement prononcer le mot "Krassland" pour évoquer des relations qui avaient mieux tourné, Frédéric reprit la parole.


- Ah, mais il ose le faquin ! Ne me parlez pas des krasslandais. Ce sont de bons gaillards, de vrais compagnons. Et lorsqu'il vienne me voir, il ne débarque pas toute voiles et étendards dehors à Port-Princier ! Ils ont des manières voyez-vous. Il ne cherche pas à m'acheter. Ce sont des braves eux !

Le Prince s'asseya un peu calmé. Il épongea son front et rangea son sabre d'apparat.

- Je ne rentre pas dans vos alliances internationales. Je ne suis pas le Grand-Duc de Zollernberg, je suis le Prince des pirates. Non, mais quel affront ! Je devrais vous jeter au cachot.

Subitement, le Prince eut un sourire et se fut plus séduisant.

- Attendez, gardes, mettez au frais cette jeune femme. Mademoiselle, j'aurais à vous parler.

Des gardes vinrent saisir la jeune femme valdisk. Elle était au bord des larmes, assurément, elle se souviendrait de son voyage à Lusance.

- Vassiliev !! C'est donnant-donnant. Proposez nous du concret, nous passerons un marché. Point de litanies sans fin.
avatar
Frédéric Ier de Lusance

Messages : 65
Date d'inscription : 01/10/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Audience avec la mission diplomatique valdiske

Message  Petя Vassiliev le Mar 2 Avr - 21:39

Vassiliev avait été prévenu des manières mal dégrossies du souverain sorabe. Les krasslandais correspondaient activement avec le ЯEX et leur avaient transmis tous les détails nécessaires. De plus Petя était entraîné à l'interrogatoire, fut-il musclé, et ne se laisserai pas impressionner par si peu : la camarade valdiske raptée comprendrait qu'elle se sacrifiait pour le bien nécessaire de la nation et l'alcool serait bu, quoi que cet alcoolique de Philippe de Lusance prétende.

- D'accord votre amirale altesse. Parlons clair.

A tous ses suivants, Vassiliev ordonna : Dehors !

- Nous savons que les belondaures reviendront, au jugé, avant l'été. Vous êtes démuni face à la Triple-Alliance, quoi que vous prétendiez à la face du monde. Votre flotte sera insuffisante et sera écrasée dans l'heure par les canons de 220mm du "Prince de Saint-Junien". Nous pouvons vous apporter des navires et des troupes au sol supplémentaires pour les dissuader de le faire, à la demande du Krassland. Mieux, nous pouvons vous fournir des renseignements grâce à nos technologies d'espionnage, sur la nature et la position de tous les navires croisant en mer Océane.

Alors soit vous venez trinquer avec nous à la santé de la Sorabe, du Krassland et du Valdisky, soit vous nous laissez rembarquer, et nous vous promettons de ne jamais plus vous déranger avec nos radars, nos systèmes d'écoutes et nos navires...

Bien sûr, la corvette de la mission diplomatique ne contenait aucune technologie de ce type, la négociation se basant uniquement sur un contrat futur.
Les éléments du jeu étaient posés sur la table, clairement. Au prince sorabe de décider s'il acceptait cette aide aux conditions fixées, ou s'il se drapait dans sa superbe au risque de redevenir un protectorat belondaure, sans l'aide entière et complète des krasslandais et de leurs alliés.
Le diplomate violëtiste ajouta :


- Nous proposons un arrangement intéressant. Nous disposons chez vous d'une ambassade avec un hectare de terrain, comprenant un bâtiment administratif, un petit bunker souterrain, un dispensaire et un centre radar et d'écoutes équipé d'un générateur. Nous construisons tout cela nous même.
En contrepartie, le dispensaire fournira des soins gratuits à tous les sorabes. Le centre radar fournira des informations sur toutes les flottes croisant en mer Océane. Le bunker vous sera ouvert pour vous réfugier en cas de bombardement de l'île par les forces impérialistes. Nous voulons également une simple bâtiment sur le port pour installer une conserverie pour notre pêche et bien sûr l'immunité de tous nos navires.

Pour le soutien en cas de guerre, nous rediscuterons de tout cela avec les krasslandais, à trois.
avatar
Petя Vassiliev

Messages : 14
Date d'inscription : 01/04/2013
Localisation : Ambassade du Valdisky à Lusance

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Audience avec la mission diplomatique valdiske

Message  Frédéric Ier de Lusance le Ven 5 Avr - 20:33

- Cochon, coquin grommela le Prince-Amiral de Sorabe.

Le Prince avait besoin de réfléchir. Il fit également sortir les sorabes du salon. Pendant que tous sortait, Frédéric mit ce temps a profit. Se tenant le menton, il réfléchissait.

- Vous avez du cran assurément. J'eusse cru que vous me preniez de haut ...

Le Prince se leva et fit quelques pas.

- Je ne veux point me lier. Les Sorabes ne font pas de traité, mes ancêtres en ont passé certes, mais ils avaient été forcés, ils ont signé lorsqu'ils étaient sur le point d'être anéantis. Par la suite, ils les ont violés, comme le commande l'honneur national.
Vassiliev, je n'ai pas vocation à rentrer dans un système d'alliance. Ma nation est libre, elle est neutre. Nous n'avons pas d'amis, que des ennemis. Si je n'ai déjà pas attaqué vos navires, c'est que vous opérez dans le grand nord, zone où ma flotte ne s'aventure pas. Les Sorabes tiennent à leur liberté, tout ingérence étrangère est très mal vécue. Je ne signerais pas d'engagement avec vous pour le moment, je ne les tiendrai pas.

Je reconnais les dangers de mon temps. Rarement, depuis l'Annexion, ma patrie n'est autant menacé. C'est bien pour cela que j'ai autorisé l'installation de la base krasslandaise. C'est vraiment une première dans l'histoire de la nation. C'est une nécessité due à notre triste temps. Vous n'avez pas idée de l'opposition qu'elle a suscité et qu'elle suscite.

Vassiliev, ma flotte est moderne. Sans doute serait-elle battue par celle du Belondor, mais les pertes potentielles que nous leur infligerons seraient si grandes, et le gain si mince, que ces coquins là ne risqueraient pas à l'envoyer contre moi. Quant à ma protection contre Edoran et le Zollernberg, elle est assurée par cette base krasslandaise. Tant qu'il n'y a aura pas de conflits entre ces bougres-là, je ne risque rien.

Le Prince-Amiral se leva et s'approcha de la fameuse caisse. L'air faussement désintéressé, il l'ouvrit et y prit une bouteille. Vassiliev put l'entendre grommeler sur ces " coquins du Nord qui le prenaient pour un alcoolique " Ce faisant, il ouvrit la bouteille et but une gorgée.

- Ça n'a que peu de gout vos alcools du Nord. Vous devez vraiment crever de froid pour boire ce poison. Vous retirez du vin de Souabe en sortant.

Buvant une nouvelle gorgée et affichant un sourire peu compatible avec l'exposé précédent, le Prince reprit.

- Je ne signerais pas d'alliance avec vous. J'y perdrais ma couronne et la Sorabe son âme. Si nous devions nous retrouver un jour face à un ennemi commun, revenez me voir, je me battrais avec vous. D'ici là, n'attendez rien de moi. Mon cœur penche pour vous, parce que je trouve le Belondor et le Zollernberg trop puissant, mais n'espérez rien de moi de plus qu'une vague sympathie.
Vous pouvez faire le deuil d'une base pour le moment. Quant à vos radars, j'en possède, et mon réseau de renseignement est le meilleur de la Mer Océane, je vous vendrai ces renseignements contre des espèces. Je ne suis intéressé que par certaine de vos technologies maritimes. Vendez moi l'un de vos vaisseaux que je le désosse. Quant à votre conserverie, faites, faites ... mais point d'entourloupes, Vassiliev.

Bien, Vassiliev, je crois avoir tout dit .. Qu'en dites vous ? Point trop déçu ? Allez, vous en trouverez des copains ajouta le Prince l'air canaille.
avatar
Frédéric Ier de Lusance

Messages : 65
Date d'inscription : 01/10/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Audience avec la mission diplomatique valdiske

Message  Petя Vassiliev le Lun 8 Avr - 15:57

Vassiliev commençait à s'énerver, mais il se força à se calmer. Il fit une petite pause pour contrôler sa respiration et réfléchir calmement comme on le lui avait appris au camp de Violëtgrad. Le prince était trop arrogant à son goût, surtout vu l'équilibre des forces au sein du Continent Nord. Mais peu importe, il était diplomate et avait une tâche à mener à bien, peu importe ses états d'âme.

- Nous, nous sommes mal compris. Nous ne voulons pas d'alliance, seulement un bout de terrain pour installer une ambassade et pouvoir vous contacter aisément, rien de plus. Tout au plus nous souhaiterions l'assurance que nos navires ne seront pas inquiétés par les sorabes, en prévision d'une hypothétique future guerre avec la Triple-alliance... mais d'alliance il n'a jamais été question.
Le présent que nous avons amené est un signe de bienveillance, pas une tentative d'acheter votre illustre personne.

Petr avait cependant conscience qu'il avait un atout dans sa manche avec l'alcool valdiske. Le breuvage avait la faculté de mettre généralement les gens de meilleure humeur, et le Prince se détendrait peut-être au fil des chaudes gorgées de vaudka.
avatar
Petя Vassiliev

Messages : 14
Date d'inscription : 01/04/2013
Localisation : Ambassade du Valdisky à Lusance

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Audience avec la mission diplomatique valdiske

Message  Frédéric Ier de Lusance le Lun 8 Avr - 19:08

Effectivement, le Prince-Amiral semblait plus en verve et subitement assez joyeux. Il sembla s'en rendre compte et posa avec regret la bouteille. Jean l'Invaincu, grand capitaine sorabe du XVI siècle avait coutume de dire que le travail passait avant l'alcool. Cela avait sans doute expliqué sa réussite.

- Allez, coquin. Je parle d'alliance par abus de langage. Ne me prenez point pour un imbécile, vous cherchez bien à m'attirer dans le camp krasslando-valdisk non ? Écoutez, camarade, comme l'on dit chez vous .. euh .. je n'ouvre pas d'ambassade étrangère chez moi. Si vous voulez un contact direct avec moi, nous pouvons installer une ligne directe de téléphone entre nos deux nations, et vous pouvez laissez un officier de liaison valdisk au Palais, mais point d'ambassade pour les raisons déjà évoqués.
Quant à ne pas attenter à vos navires, j'ai déjà passé ce genre d'accord dans le temps. Vendez moi l'un de vos vaisseaux, même ancien, et je signerai un fichu papelard.
avatar
Frédéric Ier de Lusance

Messages : 65
Date d'inscription : 01/10/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Audience avec la mission diplomatique valdiske

Message  Petя Vassiliev le Mar 9 Avr - 17:00

Petr Vassiliev réfléchit un instant.

Bien, si vous respectez un tel accord de non-agression, nous vous enverrons un vaisseau, et un bon croyez-moi.

Nous laisserons un officier de liaison auprès de vous pour faciliter le contact entre nos deux nations. C'est entendu.

Une solide poignée de main suivi ceci avant que Vassiliev ne remabrque avec sa petite troupe, moins un de ses officiers, resté à terre dans une demeure près du palais Mitau. Demeure qui ferait office de mission diplomatique, même si elle se résumait à un homme et un poste radio, loin des espérances valdiskes.
avatar
Petя Vassiliev

Messages : 14
Date d'inscription : 01/04/2013
Localisation : Ambassade du Valdisky à Lusance

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Audience avec la mission diplomatique valdiske

Message  Petя Vassiliev le Mer 10 Avr - 6:11

L'attaché militaire valdisk revint dès le lendemain matin pour confier un communiqué destiné à Son Altesse Princière elle-même. Il le remit aux huissier du palais.




Union - Patrie -Travail

République Populaire du Valdisky

***

COMMUNIQUÉ
________

PALAIS VOLKER

Maskva, le dix avяil deux mil tяeize.


Le Président

Aux camarades du Micromonde,
Aux camarades frontaliers du continent nord.

Je, Président de la République Populaire du Valdisky, Président du Conseil des Commissaires du Peuple et Secrétaire Général du Parti Violëtiste, condamne de manière unilatérale les vues belliqueuses promues par une ou plusieurs nations du continent nord.
Selon nos services, il apparaît que des manœuvres navales soient en cours au niveau de la mer océane. Nous considérons comme irresponsable la volonté de certaines parties de vouloir réguler les différends et les contentieux de manière militaire, dans la mesure où il semblerait que les manœuvres en cours ne soient pas simplement du fait d'exercices militaires mais d'une violation évidente des zones maritimes dont la souveraineté est détenue par les Etats qui en sont proches.

En ce sens, nous invitons la Principauté de Sorabe de se joindre à notre volonté médiatrice de se poser en qualité de force d'interposition pour éviter un conflit qui entraînerait un embrasement du continent et une guerre totale nuisible aux intérêts de tous les peuples qui y cohabitent.
La République Populaire du Valdisky se montrera implacable, inébranlable et impassible face aux orgueils de certaines armées qui voudraient montrer ostensiblement leur puissance navale en faisant fi de la proposition valdiske d'arrêt des hostilités.

Bogdan Mikhaïlovitch Raspoutine, chef suprême de la nation valdiske.
avatar
Petя Vassiliev

Messages : 14
Date d'inscription : 01/04/2013
Localisation : Ambassade du Valdisky à Lusance

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Audience avec la mission diplomatique valdiske

Message  Frédéric Ier de Lusance le Mer 10 Avr - 20:03

- Foutre ! Ils me fatiguent ces imbéciles de Valdisk ! Pour qui me prennent-ils ... ce que j'en ai à faire de leur histoire, ils vont la sentir passer ma "volonté médiatrice" Ha !

Relisant les rapports du capitaine Pearl, il commenta pour lui-même et pour une jeune femme mi-secrétaire, mi-amante.

- Et ces gros malins de Krasslandais qui jouent à mettre toute les flottes du micromonde en alerte. Ils se font plaisir pour pas cher, et c'est moins qui trinque. Transmettez à Soh l'Ancien !
avatar
Frédéric Ier de Lusance

Messages : 65
Date d'inscription : 01/10/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Audience avec la mission diplomatique valdiske

Message  Petя Vassiliev le Jeu 24 Juil - 16:56

L'"ambassade" valdiske transmis le message des négociateurs de Maskva au Palais Mitau.
avatar
Petя Vassiliev

Messages : 14
Date d'inscription : 01/04/2013
Localisation : Ambassade du Valdisky à Lusance

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Audience avec la mission diplomatique valdiske

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum