Le Cosaque visite les bars

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Cosaque visite les bars

Message  Vladimir Maliacov le Lun 1 Juil - 21:09

Vladimir Maliacov eu l'idée de visiter quelques lieux sympathiques pour se familiariser avec l'île, sa nouvelle mère patrie. Et en tout bon Cosaque de Russlavie, un bar est un lieu saint pour lui ... hormis un champ de bataille sur son cheval.

- Un verre de vodka ! cria Vladimir au barman avec son accent russlave.
- Désolé, mon p'tit moussaillon. Nous n'avons pas d'ça. Nous servons principalement du Rhum, comme alcool fort.
- Bien, camarade. Si il n'y a que ça, j'en prend un verre.
avatar
Vladimir Maliacov

Messages : 11
Date d'inscription : 29/06/2013
Age : 39
Localisation : Sorabe

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cosaque visite les bars

Message  William Z. Pearl le Mar 2 Juil - 20:50

Un vieux loup de mer au fond du rade interpella le nouveau citoyen :

- Hohé l'Côsaqu' ! Ton arrivée z'o pays est ben don' r'marqué ! T'es don' pô un gars d'la mer, toi... Qu'est-ce qu'don' qu'tu va faire en Sorabe ? Vin don' t'poser là, à ma tab', j't'off' ton godet !
avatar
William Z. Pearl

Messages : 168
Date d'inscription : 06/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cosaque visite les bars

Message  Vladimir Maliacov le Mar 2 Juil - 21:42

- Ca ne se refuse pas dit Vladimir.

Le cosaque s'assoie donc à la table du vieux marin, avec son verre.

- Je suis on cosaque de Russlavie. Habitué à cette mère patrie de ma jeunesse ... Trop habitué sûrement. J'y ai participé à plusieurs batailles, pour le tsar, comme pour mon hetman. Mais ce satané tsar n'apprécie guère de n'avoir que peu d'autorité sur une armée de cosaques. Nous sommes très autonome, et on y tiens à ça. Du coups, ce fourbe d'autocrate a conclue un arrangement avec notre hetman ... Notre chef militaire, élu par les cosaques ! cria Vladimir, avant de se rendre compte que tout le monde le regardait. Puis chuchota. Notre chef accepta d'intégrer complètement notre communauté dans l'armée impériale contre de l'argent. Et c'est pourquoi je suis partie de cette empire. Mais si je suis ici, c'est aussi pour toucher à quelque chose de nouveau ... la flotte de guerre. Je reste toujours un passionné de la cavalerie, du sabre, du fusil et du canon, ainsi qu'un peu de pillage de villages de la toundra et des steppes. Mais je veux bien tester le pillage pratiqué par les pirates.
avatar
Vladimir Maliacov

Messages : 11
Date d'inscription : 29/06/2013
Age : 39
Localisation : Sorabe

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cosaque visite les bars

Message  Sextus de Varennes le Mar 2 Juil - 22:16

Le capitaine Sextus de Varennes avait suivi la conversation à l'ombre d'un pilier dans ce bar mal éclairé. Après avoir entendu le dénommé Maliacov, il ricana.

- Hin hin, un cosaque, un cosaque ! Encore un bouseux du Nord qui veut s'initier à la rude et saine vie des pirates de Sorabe. Mais a t-il seulement déjà navigué ? L'on accueille vraiment n'importe qui sur ce foutu caillou. Hé, camarade ! Il n'y a pas de chevaux en Sorabe, on les mange !

Ses proches acolytes rirent, et Sextus s'adressa au vieux loup de mer.

- Hé, tu sers sur le Souverain Volant toi non ? Ah oui chouette barcasse hein ? Tu m'offres aussi un godet camarade ?

S'adressant à nouveau au russlave d'origine, il reprit en lui tendant une main abimé par la corde et les combats au sabre,

- A propos, Cap'taine de Varennes, commandant du Farouche, j'ai coulé douze navires, et j'ai brulé Tozjal en Cozland. Tu cherches une affectation l'cosaque ?

avatar
Sextus de Varennes

Messages : 7
Date d'inscription : 03/10/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cosaque visite les bars

Message  Vladimir Maliacov le Mer 3 Juil - 8:27

Le cosaque lui serra la main.

Vladminir Maliacov, maître forgeron, cavalier cosaque et capitaine du 1er régiment Zoparogue. J'ai dû tuer une cinquantaine de pillards et une douzaine de soldat Ederonais, dont quelques officiers. J'ai aussi forgé la lame des épées de certains hommes important. N'oubliez pas que piller, c'est bien, mais exploiter un maximum un territoire conquis, c'est mieux. Chose que font à la perfection les cosaques, même contre certaines grandes puissances.

Un silence pesant s'installa. Tous regardaient le Cosaque, qui souriait.
avatar
Vladimir Maliacov

Messages : 11
Date d'inscription : 29/06/2013
Age : 39
Localisation : Sorabe

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cosaque visite les bars

Message  Frédéric Ier de Lusance le Mer 3 Juil - 10:19

Sextus de Varennes sourit en retour.

- Voilà bien une réflexion d'un terrien. Pourquoi conquérir et s'échiner à conserver quelques arpents de terre, quand l'océan est à prendre ! Camarade, nous visons l'Empire des Mers ! Tu devrais demander une affectation au second régiment princier. Ils se battent à terre, lorsque nous faisons des débarquements. Sans doute pourrais-tu y faire valoir ton grade de capitaine ..

EL : Navré, je n'ai pas posté avec le bon personnage


Dernière édition par Frédéric Ier de Lusance le Mer 3 Juil - 21:59, édité 1 fois
avatar
Frédéric Ier de Lusance

Messages : 65
Date d'inscription : 01/10/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cosaque visite les bars

Message  Vladimir Maliacov le Mer 3 Juil - 11:38

J'accepterais avec plaisir cette affectation. Mais un empire basé que sur l'océan, qu'apporte-t-il ? Des poissons, de l'eau salée, et éventuellement du pétrole si vous avez la chance d'en trouver. Mais pas de fer ou de cuivre pour les armes et outils, ni de blé et de pommes de terre pour nourrir le peuple en pleine expansion démographique ou une armée en campagne, ni de raisin ou d'orge pour les alcools. Je ne parle pas bien-sûr d'avoir un immense empire comme la Russlavie. Mais au moins conquérir quelques îles supplémentaires pour mieux nourrir et héberger votre peuple, et mieux équiper votre armée. Sur mer, vous êtes certes très puissant face à une grande puissance. Mais il suffit d'une coalition, et votre flotte risque de se détruire, et vous n'aurez pas une armée terrestre suffisamment puissante pour repoussez l'ennemi. Il y a eu un temps un peuple nordique qui arrivait à allié une très bonne navigation, des pillages sanguinaires et une conquête terrestre qui n'a rien à envier à certains royaumes, tout en faisant peur aux ennemis dès qu'ils voyait les navires. Pourquoi ne pas faire la même chose ?

Le cosaque souriait, finis son verre, puis reprend.

Je sais, c'est encore un stupide avis d'un " cavalier terrien". Mais, cela reste une proposition pour améliorer l'importance de cette principauté.
avatar
Vladimir Maliacov

Messages : 11
Date d'inscription : 29/06/2013
Age : 39
Localisation : Sorabe

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cosaque visite les bars

Message  William Z. Pearl le Mer 3 Juil - 21:58

- Hého Cap'tain' d'Varenn', tout mes respects ! Oué, z'avez vu just', en fait, j'suis un d'd'barqués. Trop vioc pou' naviguer, le Cap'tain' Pearl m'a donner l'r'trait'. Eh l'Cosaqu', ta ben raison, faudra t'y p't'être un'armée d'terre à c'caillou !

avatar
William Z. Pearl

Messages : 168
Date d'inscription : 06/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cosaque visite les bars

Message  Nathaniel Rousquet le Ven 5 Juil - 9:32

Tandis que la conversation était engagée entre le nouvel arrivant du Nord et des brigands et un capitaine, Nathaniel Rousquet poussa la porte du bar. Il n'était guère dans ses habitudes de rentrer dans des coins mal fagotés comme celui-ci ; aussi, le tenancier et les habitués haussèrent un sourcil en voyant l'un des Grands Capitaines de l'île s'installer au fond du cabaret, dos au mur et face à la porte.

Depuis qu'il avait descendu quelques pillards qui s'en prenaient aux biens de feu la mère Teule - et qu'il avait pris possession de l'immeuble où de vastes travaux s'achevaient enfin - le bas-fond de Lusance gardait une certaine rancoeur à son égard. Le pire était qu'on le soupçonnait d'être un belondaure infiltré, fidèle aux Temararien, puisqu'il était l'un des derniers véritable syiste à connaître ses prières et à ne pas prendre la Cathédrale Saint-Sigismond pour un bordel ou une tour de guet.

Accosté par plusieurs filles à la gorge pleine et aguicheuse, le capitaine Rousquet répondait toujours du même mouvement ennuyé de la main. Il n'avait que faire de ces pauvres femmes qui offraient leur corps pour quelques pièces à des brigands qui sentaient le fond de cale.
Il semblait attendre, quelque chose ou quelqu'un, mais pour l'heure, rien ne venait.
avatar
Nathaniel Rousquet

Messages : 15
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 53
Localisation : Lusance

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cosaque visite les bars

Message  Sextus de Varennes le Ven 5 Juil - 11:00

Sextus de Varennes remarqua l'arrivée du nouveau venu. Il ne l'appréciait guère, c'était à ses yeux un minable petit parpaillot, un cul-béni de belondaure. Pour autant, il l'estimait. Rousquet était comme lui un Grand Capitaine, et avait fait ses preuves en tant que marin, c'était bien là ce qui comptait en premier lieu à Sorabe.

Pour son entourage, il plaisanta.

- Allons donc, regardez qui voilà. Un vioc, un cosaque, et maintenant un cul-béni. L'on dirait vraiment le début d'une blague idiote.

Les pirates rirent grassement, tandis que Sextus haussa la voix à l'attention du Capitaine.

- Olà, camarade ! Qu'est ce que tu viens faire dans ce lieu de perdition ? C'est ton ami imaginaire qui t'envoie ? Comment avancent tes bizarreries chez la Mère Teule ?
avatar
Sextus de Varennes

Messages : 7
Date d'inscription : 03/10/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cosaque visite les bars

Message  Nathaniel Rousquet le Ven 5 Juil - 11:28

Le Grand Capitaine avait entendu la mauvaise plaisanterie de Sextus de Varenne et les rires gras qui suivirent. Mais il préférait faire comme s'il n'avait rien entendu, un sourire s'esquissant toutefois sur ses lèvres.

Se tournant à demi vers le commandant du Farouche, il le regarda de la tête au pied. Avec ses deux mètres de haut et ses cent kilos de muscles, Sextus était une belle bête comme on en faisait rarement en Sorabe. Pour autant, Nathaniel ne le craignait nullement, pas plus que n'importe quel autre pirate sorabe.

" Les travaux sont désormais finis chez la mère Teule. Pourquoi n'y passerais-tu pas le perron pour voir à quoi cela ressemble à l'intérieur ? "

Personne, ou presque, ne savait quelle était la nature précise du trésor mangé par la réfaction de l'immeuble. Lorsqu'on lui posait la question, Nathaniel répondait toujours qu'on verrait bien.

" Et toi donc, que viens-tu faire dans un aussi pareil trou ? Toujours à la recherche d'hommes qui vaillent le coup ? Tu devrais savoir, camarade, que les meilleurs matelots ne sont pas les meilleurs buveurs. "
avatar
Nathaniel Rousquet

Messages : 15
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 53
Localisation : Lusance

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cosaque visite les bars

Message  Dioclétien Marillon le Ven 5 Juil - 11:40

Une nouvelle fois la porte du bar fut poussée pour y laisser entrer une bure grise, défraîchie et grasse en plusieurs points. Passant son regard sur l'ensemble des personnes présentes, l'homme encapuchonné quitta son couvre-chef pour laisser apparaître son visage. Bien que chauve, il portait une abondante barbe épaisse ; ses petits yeux bleus, d'une dureté d'acier, furetaient de tête en tête à la recherche de la personne qu'il souhaitait voir. A chaque fois qu'il s'arrêté sur un visage, il plongeait son regard dans celui qui lui faisait face et semblait y lire en lui avec aisance.
Quelques secondes passèrent au cours desquelles pas un mot ne fut échangé, jusqu'à ce qu'il brisa lui-même le silance.


Par Saint-Sevan... je m'attendais à bien pire comme endroit. Ces beaux diables ont l'air aussi tendre que des chérubins.

Le moine s'avançait à petits pas vers le Grand Capitaine Rousquet, le tissu de sa bure ondulant derrière lui. Arrivé à sa hauteur, il le salua d'un signe, avant de prendre place face à lui.

Excusez mon retard, quelques gamins ont cru pouvoir jouer avec moi comme on dispose d'un camarade. Quelques paires de baffes leur ont rappelé la politesse.
avatar
Dioclétien Marillon

Messages : 9
Date d'inscription : 26/11/2012
Age : 60
Localisation : Elbêröhnit / Lusance

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cosaque visite les bars

Message  William Z. Pearl le Sam 6 Juil - 21:57

- Hohé l'tondu ! Qu'est ce qu'tu ven fout' ici bas, l'cul-béni ? Si't'cherche à tater du garçon, ben sache qu'là qu'on est pô des enfants d'coeur, et qu'ta touche d'bonn'femme 'vec ta rob' ben ç'nous fait ben marrer, ven diou ! Si t've pas qu'on t'fout' su'ta poire jusqu'à qu't'ais l'air d'un r'quin marteau, ben t'as qu'à qu'te tenir à carreau !


avatar
William Z. Pearl

Messages : 168
Date d'inscription : 06/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cosaque visite les bars

Message  Dioclétien Marillon le Dim 7 Juil - 19:49

Le prêtre ne semblait pas avoir entendu le vieux matelot l'interpeller dans son dos ; pas même un pli de sa bure ne cilla. Il avait simplement laissé son regard s'égarer dans celui du capitaine Rousquet qui lui faisait face. Seules ses joues semblèrent légèrement s'empourprer sous sa barbe ouatée. Quelques longues secondes passèrent ainsi, sans réaction aucune de sa part.

Nombreux étaient ceux parmi ces hommes qui avaient traversé le micromonde à bord de bateaux, accostant rarement dans les ports qui daignaient les recevoir ; des hommes qui vivaient à des milliers de lieux du bas-fond de Lusance, ils ne savaient rien. Dioclétien avait voyagé lui aussi, il avait également traversé les eaux de l'Archipel. Seulement, il s'était fait une idée des hommes et de leurs us et coutumes, qu'ils soient halawites, syistes, zorthodoxes ou païens. En tant que prédicateur de la foi, il avait vécu bien des choses que peu lui enviaient. On lui prêtait même une histoire incroyable qui l'avait rendu meurtri dans sa chair, ayant gardé une balafre sur tout le corps d'un coup d'épée halawite qui ne put que l'ouvrir sans le transpercer.

Il se souvint de ces moqueries naïves, qu'elles viennent de la bouche d'un berger, d'un pêcheur ou comme là, d'un marin. Surtout, il se remémora avec délice la façon avec laquelle il accueillait ces brimades. Les quelques images qui lui revinrent en tête le firent sourire et il se retourna dans la direction d'où provenait la voix.


Eh bien ! En voilà un qui devra se confesser plus que les autres et réciter le double de prières ce soir. Qu'il se rassure, la seule chose que je ne tâterai aujourd'hui, ça sera le fond de vos âmes. Et si d'aventure il veut voir lequel de nous deux aura la gueule béante et des dents en moins, qu'il me le dise, je me chargerai avec joie de le lui montrer.
avatar
Dioclétien Marillon

Messages : 9
Date d'inscription : 26/11/2012
Age : 60
Localisation : Elbêröhnit / Lusance

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cosaque visite les bars

Message  Sextus de Varennes le Dim 21 Juil - 12:19

Sextus de Varennes répondit en ces termes à Rousquet.

- Soit, soit, je passerais, mais c'est bien parce que c'est toi, un Capitaine, qui me le demande. J'irais admirer tes bêtises de cul-béni. Tu as exposé les cranes de ces salauds qui avaient osé piller l'immeuble de la Mère Taule ? C'aurait été bien ça ... J'ai des doutes pour la suite. Tu ne devrais pas méjuger nos tavernes. Les hommes sans crainte y pullulent. Ici personne n'a peur d'un hypothétique grand barbu.

Après que le prêtre soit rentré, Sextus retourna à sa bouteille. C'est au moment où Marillon reprit le vieux marin de Pearl qu'il intervint.

- Holà Padre, c'est pas bien charitable tout ça !

Sextus de Varennes ricana. Ce n'était pas la première fois qu'il était confronté à un religieux syiste. Ceux-ci se montraient très actif en Sorabe ces temps-ci. Ils étaient assez mal considérés, et passaient pour des agents du Belondor. Pour autant, certains Sorabes les respectaient. La spiritualité n'était pas complètement absente de l'ile. Nombreux étaient les insulaires qui croyaient encore aux forces mythologiques de la nature et aux esprits des mers. Parfois, des mourants, ou de féroces soudards s'inquiétaient subitement pour ce qui leur arriveraient une fois mort, et requéraient à eux.
Sextus ne les aimaient pas. Il en avait tué deux, une fois, en Ayale. D'une manière générale, ces prêtres voulaient avec une arrogance inouïe s'occuper de sauver son âme, alors que tout allait pour le mieux dans la vie de Sextus.

- C'est pas un coin pour toi l'abbé. Hé, est-ce que je vais me pochtronner à la cathédrale moi ?

Et Sextus de rire grassement avec ses convives ...
avatar
Sextus de Varennes

Messages : 7
Date d'inscription : 03/10/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cosaque visite les bars

Message  Nathaniel Rousquet le Dim 21 Juil - 21:59

Nathaniel était un pirate sorabe pieux, c'était incontestable. Pourtant, comme la quasi-totalité des pirates de l'île, aucune femme n'avait réussi à le pousser à s'engager ; s'il se refusait à payer pour du sexe - préférant obtenir les faveurs d'une femme par sa seule renommée et pour son seul prestige - on lui connaissait quelques maîtresses. La Maison aux Œuvres de Saint-Vellian ne servait donc pas la cause d'un homme chaste et irréprochable mais avait pour vocation de faire des filles des rues des dames respectables et respectées.

La réponse positive de Sextus de Varennes ne pouvait que satisfaire le grand capitaine.

" Je n'ai pas peur d'un hypothétique barbu. Mon affaire dans cette grande bâtisse servira ceux qui ont un jour vu s'accomplir un miracle ou s'exaucer une prière.
Vois-tu, bien avant de devenir un Capitaine sorabe, j'ai vu s'affronter la vie et la mort alors que le navire sur lequel je servais avait été arraisonné par la flotte avaroise; notre bâtiment se trouvait démâté, la cale était crevée de toutes parts et nous étions à des milliers de milles des côtes les plus proches. Mes camarades se jetaient à l'eau pour éviter les flammes, préférant sûrement mourir noyés que brûlés vifs. "

Après un instant, il reprit.

" Je ne sais pas qui de Saint-Vellian ou de Sainte-Eléa-la-Ressuscitée m'a sauvé ce jour là, mes prières ont été adressées aux deux. Mais lorsque j'ai pu poser le pied sur la terre ferme, je me suis fait la promesse de respecter ceux qui m'ont permis de survivre et de servir la Sorabe éternelle.

Si tu n'as pas besoin de ces choses là pour croire à ta destinée, grand bien t'en fasse. Toutefois, puisque j'ai donné ma parole, je m'y tiens ! "
avatar
Nathaniel Rousquet

Messages : 15
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 53
Localisation : Lusance

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cosaque visite les bars

Message  Dioclétien Marillon le Mar 23 Juil - 8:44

Le prédicateur voyait bien que sa présence agaçait - plus qu'amusait - une majorité des pirates venus se vider l'esprit et la bourse dans le troquet. Attendant que le capitaine Rousquet eut finit son histoire, il enchaîna à son attention.

Peut-être pourrions-nous rejoindre la Maison aux Œuvres désormais ? Je ne voudrais pas que l'on nous attende pour l'inauguration.

D'une voix calme et pleine d'assurance, le père Marillon ordonnait avec diplomatie. L'évêché sorabe était en piteux état et malgré la présence d'une dizaine de nouveaux prédicateurs et abbés actifs à travers l'île, il était des plus difficiles de se faire respecter sinon entendre. La Maison aux Œuvres de Saint-Vellian avait notamment cette vocation.
Sans attendre la réponse du capitain Rousquet, le religieux s'était déjà mis debout, prêt à sortir. Il ne voulait toutefois pas avoir l'air de manquer de politesse et attendait que son hôte ne le conduise vers la sortie.
avatar
Dioclétien Marillon

Messages : 9
Date d'inscription : 26/11/2012
Age : 60
Localisation : Elbêröhnit / Lusance

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cosaque visite les bars

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum